Avis
#23
Avis
#22
Avis
#21
Avis
#20
Avis
#19

Tous nos avis > En 2015, enlevons les fausses barbes !

Avis #21

06 Janvier 2015

En 2015, enlevons les fausses barbes !

 

Bonne et heureuse année à tous !

 

Dans nos articles de ce mois-ci, portés par la perspective de la conférence sur le climat de Paris 2015 aux enjeux sans précédent, nous nous posons la question de changer vraiment. Sur l'écologie comme dans le management, cela nécessite de lutter contre les ennemis du changement : le consensus, l'engagement collectif et même la réorganisation qui ne sont souvent qu'illusions.

 

Et pour 2015 nous vous souhaitons, comme dans nos articles depuis 2 ans : moins de plans d'actions à rallonges et davantage d'ambitions qui n'auront plus peur d'être inatteignables, moins d'indicateurs à reporter et davantage d'émotionnel dans votre management, moins de chartes des valeurs et davantage d'histoires que vous donnerez à raconter à votre équipe... Et de l'optimisme, beaucoup d'optimisme !

Paris 2015, luttons contre le CO2 dans le management

Paris 2015, luttons contre le CO2 dans le management

 

2015 sera peut-être, espérons-le, historique pour démarrer enfin les grandes manœuvres mondiales de la lutte contre le réchauffement climatique !

Et quel est le grand enjeu de la conférence de Paris ? L’engagement bien sûr, et surtout pas les bonnes intentions ou l’accord de principe…

C’est comme dans nos entreprises, la question de passer de la bonne intention aux actes est cruciale.

 

Nous pensons que la solution ne passe pas par le consensus mais par l’antagonisme, le désaccord ! Voyons pourquoi.

> Lire la suite

La réorganisation systématique, poison du changement

La réorganisation systématique, poison du changement

 

Chaque salarié a 50% de chance que le service dans lequel il travaille soit réorganisé cette année. Ce n’est pas une statistique mathématique mais une constatation : chez nos clients, un schéma d’organisation dure en moyenne 2 ans.

La raison ? On conçoit de moins en moins le changement sans toucher à l’organigramme, on a peur de faire un projet vide, mou, cosmétique si on ne réorganise pas.

 

Nous pensons que loin de l’aider, la réorganisation peut tuer le changement.

> Lire la suite

Alexis Pinturault serait un bon manager !

Alexis Pinturault serait un bon manager ! -

Ce mois-ci, découvrons une interview illustrant le travail de neurophysiologistes sur la simulation mentale dans le ski. Pour la voir : http://education.francetv.fr/videos/simulation-mentale-et-precision-du-geste-sportif-v106370

 

Lobservation des skieurs de haut niveau par les neurophysiologistes a permis de comprendre quil leur est impossible de traiter consciemment l'ensemble des informations sensorielles (la trajectoire idéale, langle, la vitesse, etc.) pendant les épreuves ! Alors comment font-ils ?

Un skieur professionnel, comme tout sportif, sentraîne inlassablement sur le parcours de sa prochaine course. Pendant son entraînement, de manière inconsciente, son cerveau emmagasine et enregistre les informations nécessaires au bon déroulement de la compétition.

Lors de la course, le cerveau du sportif simule ces informations mémorisées, les compare à la réalité sans que le sportif y pense et lui permet de gérer tous les paramètres de son épreuve.

 

Tel un sportif, le manager ne peut pas maitriser tous les éléments externes, lors d'une réunion par exemple. En conséquence, lors de moments managériaux-clés, seule votre préparation (répétition à blanc, simulation du moment sur les lieux, etc.) vous permet de garder lesprit libre et d’être concentré sur linstant.

Puis, le moment venu, faites-vous confiance ! Votre cerveau fera le travail sans que vous ayez à y penser.


Newsletter

Soyez les premiers à lire nos humeurs en vous inscrivant à la newsletter.

S'inscrire

Rechercher

Précédemment

Rejoignez-nous

Albus Conseil FacebookAlbus Conseil TwitterAlbus Conseil Google+Albus Conseil LinkedInAlbus Conseil Viadeo