Avis #26

09 Juin 2015

Interdit de me gronder !

L’entreprise est un monde d’adultes et de parents. Son quotidien est un ensemble d’obligations : souris aux clients, porte la tenue réglementaire, tiens la rampe, n’oublie pas tes lunettes, attention à ton dos…

A peine a-t-on quelques récréations, on nous demande deux fois par an notre avis sur quelque chose : un brainstorming sur l’innovation et un teambuilding. Ça dure une heure et après, on repart au boulot, finies les bêtises.

 

Du coup, on essaye de faire l’école buissonnière, on dit qu’on est malade, ou alors on vient mais on se met près du radiateur et on attend que la journée se passe.

 

Et si, sans infantiliser les collaborateurs, on les faisait jouer davantage ? Et si on arrêtait d’être professoral, même avec les basiques du travail. Et si on s’amusait ?

 

Bonne lecture !

 

Patrick Bois, Charles-Henri Colonna et l'équipe Albus Conseil

Manager les basiques, un casse-tête pour les progressistes

Manager les basiques, un casse-tête pour les progressistes

Pour ceux qui, comme nous, prônent un management nouveau où l’humain est impliqué et responsable en tout, le management des basiques est un problème. 

Les règles élémentaires de sécurité, la tenue de travail, le bonjour, le sourire, autant d’éléments vitaux de la vie des entreprises où les marges de manœuvre et donc d'appropriation sont inexistantes.

 

Peut-on être participatif pour faire mieux respecter ce qui est présenté comme obligatoire ?

> Lire la suite

Réhabilitons l’enfant en management

Réhabilitons l’enfant en management

Il y a quelques mois, nous fustigions la tendance au management-Parent de beaucoup de managers.

 

Mais pour compléter, nous voulions réhabiliter le management-Enfant au sens de l’analyse transactionnelle.

 

Un peu de théorie managériale pour une fois, aussi accessible que possible, c’est promis.

 

(voir le lien : comprendre l'analyse transactionnelle)

> Lire la suite

Laisser gagner ses opposants, pourquoi c'est habile ?
Le stratège

Laisser gagner ses opposants, pourquoi c'est habile ? - Le stratège

Même si vous n'êtes pas très Baseball, jetez un oeil au Stratège, un film où vous verrez à l'oeuvre le beau Brad Pitt et l'excellent Philip Seymour Hoffman.

 

Il est question d'un manager d'équipe qui adopte une stratégie très "jeu de go" pour faire gagner son équipe sans moyens. Très instructif pour les amateurs de stratégies alternatives.

 

Une manoeuvre apparaît particulièrement surprenante : alors que le manager licencie plusieurs joueurs et son recruteur (fervent opposant à son projet), il garde son entraîneur (tout aussi opposant) ; mieux, il le laisse s'attribuer les lauriers de la victoire quand l'équipe est au sommet ! Pourquoi virer un opposant et pas l'autre ? Pourquoi s'obstiner alors qu'il ne devient jamais allié ? 

 

A bien y réfléchir, c'est peut être le coup le plus subtil, le plus magistral de ce manager. Il montre sa détermination avec son recruteur, mais en gardant son entraîneur et en le faisant réussir, il nous rappelle 3 éléments vitaux du manager joueur de Go, et arturien :

 

1. On cherche la victoire mais pas sa propre gloire.

 

2. Humilier son adversaire n'avance à rien. Lui maintenir un territoire est primordial pour maintenir l'équilibre. Si votre opposant n'est plus là, il sera remplacé.

 

3. Pour faire basculer un acteur, faites le gagner, pas perdre.


Newsletter

Soyez les premiers à lire nos humeurs en vous inscrivant à la newsletter.

S'inscrire

Rechercher

Précédemment

Rejoignez-nous

Albus Conseil FacebookAlbus Conseil TwitterAlbus Conseil Google+Albus Conseil LinkedInAlbus Conseil Viadeo