Avis #28

08 Septembre 2015

Reprenons les rênes

 

Si l'on en croît les citations sur le management qui fleurissent sur les réseaux sociaux, le manager doit être un leader consensuel, participatif, qui délègue beaucoup, choisit des indicateurs mesurables et reste toujours objectif.

 

Sans vouloir jouer les réactionnaires, nous trouvons que ce manager parfait est un manager bien tiède. D'ailleurs, quand on regarde la liste des managers qui ont marqué leur temps : Ford, Branson, Welch, Ghosn, Niel, Arnault, etc. Ils n'ont aucune des qualités citées !

 

Non pas qu'un manager ne doit pas être participatif, mais il doit aussi savoir faire preuve d'autorité pour diriger son équipe avec force et conviction. Or l'autorité, on n'en parle plus ou presque et de moins en moins de managers savent en faire preuve.

Et bien sûr que les indicateurs mesurables sont utiles, mais on commence à voir en entreprise certains managers qui pensent que ce qui n'est pas mesurable est inutile... Et l'audace ? Et l'exemplarité ? Et le plaisir ?

 

Nous avons tellement décrié le management d'hier, un management autoritariste et au "doigt mouillé", que nous avons mis en place l'extrême inverse. Alors reprenons la main sur notre management !

 

Bonne lecture !

L’autorité, la grande oubliée du management !

L’autorité, la grande oubliée du management !

Si il y a un mot que l’on ne voit pas beaucoup dans les livres actuels sur le management ou dans les citations qui font florès sur Linkedin et ailleurs, c’est l’AUTORITÉ. C’est devenu une notion péjorative : personne n’en veut et personne n’en parle.

Nous pensons pourtant que l’autorité, bien employée, est non seulement utile, mais indispensable.

> Lire la suite

Halte au tout S.M.A.R.T. !

Halte au tout S.M.A.R.T. !

Ce qui ne se mesure pas semble ne plus exister. Sacralisé par le M de SMART, le mesurable est devenu une condition nécessaire à l’action : si vous ne pouvez pas le mesurer, vous ne pourrez pas le réussir.

Non seulement c’est faux, mais en plus c’est pervers parce que ce qui est le plus important ne se mesure souvent pas… 

> Lire la suite

Et si la réussite n'était pas une question
de moyens ou d'expertise ?

Et si la réussite n'était pas une question - de moyens ou d'expertise ?

Vous avez déjà entendu mille fois « de toute façon l’échec était couru d’avance avec aussi peu de moyens »...

Hé bien non. Pour Simon Sinek, conférencier TED plutôt convaincant, c’est d’abord parce qu’on sait pourquoi on fait les choses qu’on les réussit. 

https://www.ted.com/talks/simon_sinek_how_great_leaders_inspire_action#t-691429

 

Pour preuve, à côté de l’exemple (un peu lassant, on en convient) d’Apple, il nous rappelle l’histoire des frères Wright. Au début du 20ème siècle, le New York Times et le gouvernement américain misent sur le succès de Langley pour réussir le premier vol motorisé d’un avion : titulaire d’une chaire à Harvard, entouré des meilleurs cerveaux et doté d’une bourse conséquente, il a tous les moyens et l’organisation pour réussir. Il ne sera pas le premier, les frères Wright qui n’avaient pas le dixième des talents de son équipe ni de son budget ont réussi l’exploit avant lui. 

 

La clé de leur succès? Ils croyaient que s’ils découvraient comment faire voler un avion, ils changeraient la face du monde. Ils ont su transmettre leur vision et, les personnes qui les entouraient étant animées par le même désir, tous ont sué sang et eau pour parvenir à leur objectif. Langley, lui, voulait juste être premier, riche et célèbre et il a échoué.

 

Ca donne un peu le vertige : on savait bien que le pourquoi était important mais de là à dire que l’idée et l’organisation ne sont pas déterminants… 

 

Alors, ne soyons pas provoc’ pour le plaisir, on ne vous dit pas de recruter des bras cassés ou de vous débarrasser de vos moyens si vous avez la chance d’en avoir, mais ce que nous rappellent les frères Wright c’est que, sur la même idée, on peut échouer avec une bonne organisation si on n’a pas de pourquoi et réussir avec une organisation imparfaite mais un pourquoi fort. 

 

Une seule chose essentielle : un pourquoi qui mobilise !


Newsletter

Soyez les premiers à lire nos humeurs en vous inscrivant à la newsletter.

S'inscrire

Rechercher

Précédemment

Rejoignez-nous

Albus Conseil FacebookAlbus Conseil TwitterAlbus Conseil Google+Albus Conseil LinkedInAlbus Conseil Viadeo