Avis #44

12 Janvier 2017

Jouons un peu !

 

Avec le stress, la surcharge et la volonté de bien faire, on oublie parfois d'écouter ce que l'on comprend pourtant parfaitement dans nos vies personnelles : la puissance du jeu pour apprendre et réfléchir, l'importance de la liberté pour choisir de changer ou encore la nécessité de ménager son adversaire. Nous vous proposons de plonger dans vos bonnes pratiques personnelles pour les réinsérer dans vos modes de fonctionnement au travail.

 

En ce début d'année, nous vous souhaitons non seulement une bonne année 2017 mais aussi, à vous et vos équipes, de retrouver le plaisir de jouer en travaillant et de changer pour aller de l'avant !

 

Bonne lecture,

Et si on jouait plus dans le travail ?

Et si on jouait plus dans le travail ?

C’est frappant à quel point les gens ne sont pas les mêmes dans le travail ou dans le loisir. Les tentatives louables (serious game, teambuilding, babyfoot dans la salle de pause) permettent de jouer entre collègues, à côté de l’entreprise, mais pas dans l’entreprise.

Et pourtant le jeu n’est pas qu’un divertissement, c’est un mode d’apprentissage, et même un mode de relation.

> Lire la suite

Les gens aiment le changement !

Les gens aiment le changement !

Il suffit de regarder les bonnes résolutions que chacun prend au moment de la nouvelle année, pour tordre le cou à cette idée que les gens n’aiment pas changer. On aime la nouveauté et les nouveaux possibles qu’elle apporte, on aime l’idée de devenir meilleur de jour en jour.

Et pourtant, nombreux sont les managers qui nous font part des résistances au changement dans leurs équipes. Comment expliquer que tout le monde aime le changement dans sa vie personnelle mais que beaucoup ne l’aiment pas au travail ?

> Lire la suite

Samson et Dalila

Samson et Dalila -

Qui ne connaît pas Samson et Dalila ? Récit biblique tiré de l’ancien testament et repris en opéra, en film... Cette histoire nous invite à repenser le rapport à nos ennemis, non pas en termes de morale ou par amour du prochain, mais par pure stratégie et pragmatisme !

 

Samson a pour mission de libérer Israël de l’esclavage des Philistins. Au cours de sa quête, il tombe amoureux de Dalila qui le trahit et le livre à ses ennemis. Samson est alors enfermé, ses yeux sont crevés et il devient l’objet des railleries de ses geôliers. Jusqu’au moment où, poussé à bout, il retrouve un instant sa force d’antan, s’appuie aux colonnes du temple et le détruit d’un coup : Samson meurt mais les Philistins aussi et les Hébreux sont vengés.

 

C’est une leçon originale de management que nous inspire cette histoire autour du manque de stratégie des Philistins. Oui, ils ont réussi à réduire à néant la force de leur ennemi par la ruse mais, ils ruinent leurs efforts en l’accablant. C’est parce qu’ils poussent Samson au désespoir que ce dernier, retrouve sa force et accepte de mourir pour venger son peuple.

 

En entreprise, c’est pareil ; même si la concurrence, interne ou externe, n’est (heureusement) pas toujours aussi violente, le mécanisme est identique. Accabler son adversaire, c’est le mettre en position de force : le pouvoir du désespoir.  Il n’a plus rien à perdre tandis que nous si. A l’inverse, en le ménageant, on atténue sa résistance.

 

Mais ménager son adversaire, ça veut dire quoi ? 

On s’oppose à votre projet de manager ? Ecoutez vos opposants (récalcitrants) pour réduire l’énergie qu’ils vont mettre à saper vos efforts.

Le dialogue social est compliqué ? Accordez-leur des victoires pour éviter que la tension ne monte.

Vous voulez défendre les intérêts de votre service vente vs ceux du marketing ? Commencez par vous demander ce dont le marketing a besoin.

 

Bref… climat social, compétition, influence, et j’en passe : comme au jeu de Go, ceux qui gagnent sont ceux qui ont un projet évidemment, mais surtout ceux qui laissent un espace de vie à leurs adversaires et leurs projets.

 

 


Newsletter

Soyez les premiers à lire nos humeurs en vous inscrivant à la newsletter.

S'inscrire

Rechercher

Précédemment

Rejoignez-nous

Albus Conseil FacebookAlbus Conseil TwitterAlbus Conseil Google+Albus Conseil LinkedInAlbus Conseil Viadeo