Avis #59

04 Septembre 2018

Le manager est modeste

Ce mois-ci, il y en a pour tous les goûts : action movie, horreur, ou histoire pour enfants, tout est bon pour parler management, et tenter de progresser.

Résumons, 

- Le manager n'est pas un super héros, c'est un mec normal.

- Le manager n'est pas un selectionneur, il prend l'équipe comme elle est.

- Le manager n'est pas une poule, il sait décrire l'avenir

 

Bref, et si le manager c'était juste un type modeste, qui essaie de faire grandir les autres.

Ne faites plus de passation pour les collaborateurs !

Ne faites plus de passation pour les collaborateurs !

Les encadrants dans les grands groupes dansent une valse à 3 temps : récupérer une équipe, la manager, la passer à un autre, récupérer une équipe, etc…

Dans cette ronde, un passage presque obligé, se passer les dossiers, et un drame : ne pas avoir de période de recouvrement suffisante pour tout se dire… Et bien, gagnons un peu de temps et cessons de faire des passations pour les collaborateurs… Complètement !

> Lire la suite

Le super héros, le pire des managers

Le super héros, le pire des managers

Bien sûr, le courage, la capacité à prendre des décisions, la proximité, sont des qualités très appréciées dans les entreprises. A trop les solliciter cependant, on se transforme en « super-héros » qui empêche les équipes de grandir et de développer leur propre héroïsme. Ce n’est pas que dommage, c’est parfois un danger. 

> Lire la suite

La petite poule rousse

La petite poule rousse -

Il y a 2 histoires qui portent le même nom ; celle qui nous intéresse aujourd’hui est la suivante : c’est une petite poule rousse qui trouve un grain de blé et qui propose à ses amis le canard, le cochon et le renard de l’aider à les semer. Mais ses amis ne veulent pas venir l’aider car ils sont tous très occupés... Alors elle se débrouille toute seule, et lorsqu’elle a planté, récolté, moulu, pétrit et cuit son pain, ses amis se présentent pour le manger, elle refuse alors et garde le pain pour elle seule.

Toute ressemblance avec un chef de projet qui veut faire agir ses collaborateurs n’est pas si fortuite que ça !

Si nous faisions du conseil pour animaux, nous pourrions expliquer à La Petite Poule Rousse qu’elle a fait 2 erreurs de management :

D’abord pour chaque étape besogneuse de transformation du blé, elle demande aux animaux de l’aider et tous refusent à chaque fois. Mais elle ne leur explique jamais ce que ce grain de blé pourrait devenir. Elle gagnerait sûrement des supporters en essayant de les faire rêver : la vision d’un bon pain bien chaud qu’ils dégusteraient tous ensemble...

Ensuite à la fin de l’histoire elle veut leur donner une leçon en refusant de partager son pain avec les autres animaux. Mais c’est une vision un peu court-termiste des choses car la sanction qui tombe ne va pas forcément donner envie aux animaux d’aider la fois suivante. Elle gagnerait sûrement sur le long terme en faisant vivre aux animaux un bon repas qu’elle pourra leur rappeler la prochaine fois qu’elle demandera de l’aide. 

Nous pourrions donc proposer une autre version de La Petite Poule Rousse : c’est une petite poule rousse qui trouve un grain de blé.

Elle réunit le canard, le cochon et le renard et leur demande leur avis sur l’ambiance de la ferme ; ils échangent sur le fait que c’est de plus en plus « chacun pour soi » et que l’hiver approchant il faudrait penser à faire des réserves. La Petite Poule Rousse explique alors son projet : lancer un cours de cuisine sur le thème « savoir faire son pain » ; le cochon et le canard sont emballés. Trois rendez-vous sont pris : un 1er le lendemain pour le cours de cuisine, un 2ème le jour suivant pour la dégustation, un 3ème à la fin de la semaine pour imaginer d’autres ingrédients à cuisiner, rendez-vous auquel se joint finalement le renard. Et devinez quoi : au printemps suivant ils ouvraient tous les 4 un restaurant.

Sentez-vous libre de lire cette version de l’histoire à vos enfants pour leur apprendre à être de futurs managers astucieux !


Newsletter

Soyez les premiers à lire nos humeurs en vous inscrivant à la newsletter.

S'inscrire

Rechercher

Précédemment

Rejoignez-nous

Albus Conseil FacebookAlbus Conseil TwitterAlbus Conseil Google+Albus Conseil LinkedInAlbus Conseil Viadeo