Avis #67

10 Septembre 2019

Combattons l'Hubris !

 

Mais qui donc maintient le pied à fond sur l'accélérateur ? Bien que tout le monde s'en plaigne, tout va toujours plus vite dans les entreprises : les projets, les plans d'action, les réunions, les objectifs, les méthodologies, plus vite, plus vite ! Et par peur que certains s'embêtent, on crée des programmes de "High Po" pour les stimuler encore plus... SSTTOOPP !

 

Cet orgueil à vouloir toujours faire plus vite est non seulement infini, mais il est aussi contre-productif. La lenteur est essentielle pour créer, pour se souvenir, pour respirer. Même les hauts potentiels de vos équipes tirent la langue et se séparent malgré eux du reste des équipes. Mettons le holà à tout cela et ayons le courage de casser la roue d'un système qui appauvrit la grande richesse de nos équipes !  

Éloge de la lenteur en management

Éloge de la lenteur en management

Quand vous écoutez les anciens parler du monde du travail aujourd’hui, il revient régulièrement la phrase « ça va trop vite, maintenant, c’est fou ! ». On a tendance à prendre cela comme un compliment : on est plus efficace, on a accéléré…

Et s’il fallait prendre cela au pied de la lettre ? et si ça allait vraiment trop vite ? Et si on était vraiment devenu fou ?

> Lire la suite

En finir avec les HiPo

En finir avec les HiPo

High potential, talents de demain, pépites, les grandes entreprises couvent leurs superstars dans un nid douillet et s’enorgueillissent des programmes mis à leur disposition pour les accompagner vers les sommets : learning expeditions, graduate programms, postes en mission à travers le monde, formations au Costa Rica, à Shanghai ou à Londres, MBA en tous genres.

On rivalise à coups de milliers de dollars pour séduire les meilleurs, et attirer dans ses filets celui dont tout le monde rêve… Mais le calcul est-il bon ?

> Lire la suite

Managers, devenez un nouveau genre de mentor
sur le modèle d'Opher Brayer

Managers, devenez un nouveau genre de mentor - sur le modèle d'Opher Brayer

 

L’histoire du pianiste israélien Yaron Herman et de son mentor, disponible en podcast (référence ci-dessous) casse les codes. Elle montre que le plus important pour un mentor est de comprendre plutôt que d'apprendre.

 

Yaron Herman découvre le piano très tard, à 16 ans, et devient rapidement un grand virtuose. La vitesse avec laquelle il est devenu un prodige est tout simplement incroyable, et le talent de pédagogue de son mentor n’y est pas pour rien !

 

En effet, ce dernier, Opher Brayer, est selon Yaron « un mauvais pianiste mais un pédagogue hors pair », dont la méthode repose notamment sur l’usage de la psychologie lui permettant de comprendre les mécanismes et les motivations profondes de son élève. Ainsi, durant les 1er cours, Yaron ne fait quasiment pas de piano mais répond aux questions de son professeur : « Tu t’entends avec tes frères ? »,  « Tu aimes vraiment la musique ? », « Tu aimes le sport ? » ...

Grâce à ses réponses, Opher apprend à comprendre le jeune homme et dessine une méthode sur mesure pour l’aider à se dépasser et lui insuffler la passion. C’est ainsi qu’il utilisera par exemple son esprit de compétition, développé en jouant au basket à haut niveau, pour décupler sa motivation.

Résultat, en seulement deux ans, Yaron devient lauréat du prestigieux “talent junior” de la Rimon School of Jazz and Contemporary Music.

 

Qu’est-ce cela peut vous inspirer à vous manager ?

 

Que la clé de la motivation et du développement de vos collaborateurs se trouve dans la compréhension de ce qu’ils sont, plus que dans ce que vous leur transmettez ! 

Pour ce faire, nul besoin d’un doctorat en psychologie mais surtout :

  • De temps qualitatif avec eux, déconnectés des sujets pro pour connaître leurs mécanismes personnels.
  • D'accepter de faire différemment pour chacun. Les managers ont tendance à utiliser une ou deux méthodes qui ont marché pour tous leurs collaborateurs. Osez faire du 100% sur mesure. 

Prenez cela comme un jeu, il y a probablement des virtuoses cachés au sein de vos équipes à côté desquels il serait dommage de passer !

 

Reco : podcast GDIY

https://soundcloud.com/generation-do-it-yourself/yaron-herman et son dernier album Songs of the Degrees


Newsletter

Soyez les premiers à lire nos humeurs en vous inscrivant à la newsletter.

S'inscrire

Rechercher

Précédemment

Rejoignez-nous

Albus Conseil FacebookAlbus Conseil TwitterAlbus Conseil Google+Albus Conseil LinkedInAlbus Conseil Viadeo