Albus Conseil
 POP CULTURE

Daredevil : gagner avec les faiblesses

Daredevil : gagner avec les faiblesses
Daredevil : gagner avec les faiblesses

/Changer le regard sur la performance

Connaissez-vous Matthew Murdoch alias Daredevil ? C'est un super-héros Marvel….. Aveugle ! Comment être un super-héros tout en étant aveugle ? Comment compenser son handicap et rester un tant soit peu crédible  ?

Jetez un oeil à la série si vous n'êtes pas en overdose de super-héros parce que la réflexion sur la force et la faiblesse n'est pas inintéressante.
Ce qui nous intéresse ici est notre réaction face à ce handicap. Quel rapport avons-nous face à la faiblesse des autres ? 
 
Bien sûr, nous réagissons différemment face à ce qui nous semble une faiblesse chez les autres, déjà parce qu'elles sont souvent et heureusement plus subjectives que celle de Daredevil.
Certains en n'en tiennent pas compte dans leurs attentes, d'autres justifient à travers elle d'être moins exigeant à leur égard. 
Parfois nous ferons tout pour compenser cette faiblesse, en misant sur les forces et en conduisant l'équipe à grandir en apprenant de ses victoires; petites ou grandes.
D'autres fois au contraire, nous nous cachons derrière cette faiblesse pour nous dédouaner et justifier les difficultés.  "Ah mais c'est compliqué, tu sais, mon équipe se construit, lentement. Il ne faut pas trop leur en demander". 
 
Paradoxalement, l'intérêt des super héros réside dans leur faiblesse (et oui, sinon leurs histoires serait très courtes et attendues). Batman est sombre et résigné, Spiderman manque de confiance en lui, Ironman est arrogant et superficiel. Ici, nous avons un super héros qui a l'intérêt de nous interroger sur le regard que nous portons sur les faiblesses des autres et sur les nôtres. N'en faisons pas des excuses, sinon c'est l’immobilisme.
Partager sur les réseaux sociaux
#TAG
WIKImanagement

Plateforme d'échange et de création

Tellement plus à apprendre

Rechercher dans le Magazine et les Podcasts

Recherche par #TAG
Recherche par Thèmes