Albus Conseil
 POP CULTURE

Joël Dicker ou le petit Suisse à la mode

Joël Dicker ou le petit Suisse à la mode
Joël Dicker ou le petit Suisse à la mode

/Gérer les relations

Il est Suisse, il est jeune et plutôt beau gosse … 3 bonnes raisons me direz-vous de lire ses livres (ou pas), mais figurez-vous, que ses livres sont surtout passionnants !

Il en a écrit 4 en 6 ans, le 1erest un roman historique sur la 2èmeguerre mondiale, le 2ème et le dernier sont des enquêtes policières « La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert » et « La Disparition de Stéphanie Mailer » tandis que l’avant dernier est un drame familial. 

Ses livres sont donc assez hétérogènes en termes de genre même si souvent le cadre reste le même. Par contre, ils ont tous le même sens du rythme, de l’imbrication d’intrigues et de la multitude de personnages.

Et c’est en réfléchissant à ces centaines de personnages qu’il fait vivre dans ses 4 livres, que j’ai pris conscience de l’importance de cet ingrédient dans l’Histoire qu’on écrit, importance même plus cruciale que celle des mots : Le plaisir du récit et de ses personnages.  

Les personnages de Dicker, sont nombreux et hauts en couleurs, ils ont des idées et des convictions, ils font des choix et des erreurs… Et c’est ce qui fait leur force, ils nous ressemblent et donc nous passionnent. Bref ils sont humains ! 


Et en termes de management, à quoi ça peut ressembler un roman de Dicker ? 

Ça ressemble à des équipes de passionnés même dans un milieu professionnel, chose rare et peu acceptée. Parce que ce qui fera le moteur de votre aventure, ce sera la passion des gens qui vous suivent et le chemin qu’ils traceront. Il n’y a que la passion qui donne le courage de s’attaquer aux dragons les plus gros et de ne pas vivre la difficulté comme un effort. 

C’est donc jouer avec 2 éléments complémentaires :

  • Un manager qui affronte la peur (et accepte) de recruter/gérer des personnalités différentes et affirmées dans son équipe. Et en fait même un parti-pris : créer un melting-pot de personnalités colorées et du coup leur proposer des missions différentes et variées. 
  • Des équipes qui apprennent à gérer des relations complexes, chargées émotionnellement. Et qui surtout profitent de cette configuration comme un super terrain de jeu et de test. 

Et oui, la difficulté est grande et le courage indispensable ! Mais l’aventure que vous proposerez n’en sera que plus riche et peu importe qu’elle finisse bien ou mal, comme dans les romans de Dicker, c’est celle qui vous fera le plus grandir.

Rechercher dans le Magazine et les Podcasts

Recherche par #TAG
Recherche par Thèmes