Albus Conseil
 POP CULTURE

Le porteur d’histoire d’Alexis Michalik, - la mobilisation pure d'un public

Le porteur d’histoire d’Alexis Michalik, - la mobilisation pure d'un public
Le porteur d’histoire d’Alexis Michalik, - la mobilisation pure d'un public

/Penser le long terme

5 acteurs, des personnages par dizaines, des histoires à n’en plus finir, vous êtes au théâtre des Béliers Parisiens et vous êtes en train de regarder « Le porteur d’Histoire » d’Alexis Michalik, sa pièce d'avant le fameux « Edmond ».

Qu’est-ce qui fait le succès de cette pièce ? D’abord ses intrigues en poupées russes et surtout son rythme haletant.

Michalik commence en nous questionnant sur l’Histoire avec un grand H : son utilité et sa justesse, elle est souvent issue des récits des vainqueurs, elle est donc une vérité mouvante par essence …

Puis, il nous raconte des histoires avec un petit h : faits divers de disparition d’une famille, un fils qui va enterrer son père durant une nuit pluvieuse… Et l’on voit alors la magie du conteur prendre forme : des histoires qui font appel à nos émotions, qui nous transportent dans un ailleurs, qui nous intéressent à des choses plus grandes.

Le génie de Michalik réside aussi beaucoup dans le rythme qu’il arrive à insuffler tout au long de la pièce : l’imbrication des histoires permet de nous tenir en haleine. On rentre dans un jeu d’enfant où l’on attend avec impatience d’ouvrir la prochaine poupée russe pour en découvrir une nouvelle !

Amis managers, voilà bien 2 clés de vos projets de transformation : donner envie en proposant aux gens de vivre une ou des histoires et du rythme pour garder leur motivation intacte du début à la fin !  

Rechercher dans le Magazine et les Podcasts

Recherche par #TAG
Recherche par Thèmes